Budgétisation Sensible au Genre : ONU Femmes et le CE-BSG lancent un nouveau cycle de formation destiné aux départements ministériels marocains

Budgétisation Sensible au Genre : ONU Femmes et le CE-BSG lancent un nouveau cycle de formation destiné aux départements ministériels marocains

Date : mardi 11 février 2020

Budgétisation Sensible au Genre : ONU Femmes et le CE-BSG lancent un nouveau cycle de formation destiné aux départements ministériels marocains

 

Afin de renforcer les compétences des départements ministériels en matière de Budgétisation Sensible au Genre, le Bureau d’ONU Femmes au Maroc et le Centre d’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre ont élaboré un nouveau programme de formation. Un premier cycle de trois jours a été organisée du 14 au 16 janvier à Rabat avec la participation de 24 participants et participantes de trois départements différents.

 

Budgétisation Sensible au Genre : ONU Femmes et le CE-BSG lancent un nouveau cycle de formation destiné aux départements ministériels marocains

 

Dans le contexte de la quatrième et dernière vague de préfiguration, qui a fini d’inclure l’ensemble des ministères marocains dans l’exercice de BSG en 2019, ce programme de formation a pour objectif de permettre aux participant.e.s de s’approprier des concepts de base de l’approche genre et de la BSG, ainsi que des compétences pratiques en Gestion Axée sur les Résultats pour leur permettre de mettre en œuvre une programmation budgétaire sensible au genre.

Cette première session a permis de renforcer les compétences de représentants de département ministère clés : le Département de l’Energie et des Mines, le Ministère de l'Industrie, le Département de l’Habitat, ainsi que le Ministère de l’Economie, des Finances et la Réforme de l’Administration (MEFRA).

L’évaluation réalisée avant et après la session a montré la pertinence et l’utilité de la formation pour les participant.e.s. En ce qui concerne les concepts liés à l’approche genre, la majorité du groupe est notamment passé d’une maîtrise absente ou faible à une maîtrise bonne (41%) ou excellente (35%). L’évaluation a également montré qu’à la fin de la session, l’ensemble des participants considèrent avoir une bonne voire excellente maîtrise de l’analyse genre et être capable de mobiliser cet outil pour intégrer le genre dans les objectifs de leurs programmes budgétaires.

L’ensemble des participant.e.s a d’ailleurs jugé la formation dans son ensemble « bonne » ou « excellente », tandis que la majorité a déclaré qu’elle était directement pertinente dans le cadre de leur travail.

Cette première session s’inscrit dans le cadre plus large du programme de renforcement de la BSG au Maroc à l’horizon 2023, un partenariat entre le MEFRA et ONU Femmes financé par l’Agence Française de Développement. Dans ce sens, et sur la base des retours et des leçons apprises lors cette première expérience, une deuxième session est prévue dès le mois de février.

Lancé en février 2013 par le Ministère de l’Economie et des Finances en partenariat avec ONU Femmes, le Centre de l'Excellence pour la budgétisation sensible au genre (CE-BSG) est le premier de son genre au niveau africain et arabe. Sa mission est (i) l’accompagnement des départements ministériels et établissements publics dans la prise en compte du genre au niveau de leurs stratégies, programmes et budget (ii) le développement d’un pôle d’excellence, d’innovation et le partage du savoir et des connaissances dans le domaine (iii) le rayonnement du CE-BSG à l’échelle internationale via le renforcement des partenariats Sud-Sud, Sud-Nord, ainsi que des partenariats triangulaires.