Intégration de l’approche genre dans les programmes de développement locaux : ONU Femmes intervient auprès des élu/es locaux/les de la région Casablanca-Settat

Le Bureau Multi-pays d’ONU Femmes est intervenu sur l’intégration de l’approche genre dans la mise en œuvre des projets territoriaux dans le cadre de formations de planification territoriale appuyés par la Direction Générale des Collectivités Locales du Ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc (MI-DGCL) pour les élu/es communaux, et préfectoraux/provinciaux de Casablanca-Settat.

Date : mardi 5 mars 2019

Environ 80 élu/es locaux/ales de la région de Casablanca-Settat ont bénéficié d’une intervention d’ONU Femmes sur l’intégration du genre dans la planification locale. Ces élu/es, essentiellement des Présidents et Vice-Présidents de Communes et de Préfectures ou Provinces, assistaient à des sessions de formation de planification territoriale organisées par le Conseil de la Région dans le cadre de son schémas directeur des formations et appuyées par la DGCL.

ONU Femmes est intervenue dans le contexte de la Convention de Partenariat avec le Ministère de l’Intérieur pour la promotion de la gouvernance territoriale sensible au genre, signée pour la période 2017-2020. Ce partenariat a pour objectif de renforcer la gouvernance territoriale sensible au genre, conformément aux dispositions des lois organiques relatives aux collectivités territoriales et leurs décrets d’application, et de promouvoir la participation des femmes à la gestion des affaires locales.

L’intervention d’ONU Femmes a tout d’abord introduit les concepts clefs de l’approche genre et du cadre légal de planification sensible au genre. Pour rappel, les lois organiques N°111-14, 112-14, 113,14 imposent la prise en compte de l’approche méthodologique dite genre dans les Plans de Développement Régional et de Développement Provincial ainsi que les Plans d’Action Communal pour en faire des programmes qui visent à lutter contre les inégalités. La prise en compte de l’approche genre dans la budgétisation territoriale est également consacrée par ces lois organiques, qui requièrent par ailleurs la création des Instances de l'Equité, de l'Egalité des Chances et de l’Approche Genre et leur implication dans le processus d’élaboration de ces plans de développement locaux. La majeure partie de l’intervention a ensuite consister en la revue de cas pratiques d’intégration du genre dans les projets des élu/es présent/es.

L’intervention a ainsi permis aux participants/es d’échanger sur leurs pratiques et de mener une réflexion sur l’intégration de la dimension genre dans les différents projets de leurs collectivités.