A Youssoufia, les membres de l'Association Khouloud luttent contre les stréréotypes et les violences faites aux femmes à travers le football et l'implication des hommes

Hanane Satour, originaire de Youssoufia, est cofondatrice de l'Association Kholoud pour le développement, l'éducation et la communication, partenaire du programme régional hommes et femmes pour l'égalité mis en œuvre par ONU Femmes. Hanane aspire avec son association à briser les stéréotypes fondés sur le genre, et à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles qui les empêchent, entre autres, d’accéder à l'éducation et aux espaces publics.

Date : lundi 25 février 2019

Hanane Satour Association Khouloud
Hanane Satour est cofondatrice de l'Association Kholoud pour le développement, l'éducation et la communication à Youssoufia, Maroc Photo: ONU Femmes / Hassan Ouajbir
Hanane explique que l'association Kholoud s'emploie à lutter spécifiquement contre la violence faite aux femmes par le biais de son centre de conseil et d'orientation des femmes survivantes à la violence à Youssoufia. Le centre est financé par le Ministère de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social et soutient les survivantes de violences conjugales. « Beaucoup de femmes issues des villages proches de Youssoufia viennent dans notre centre à cause de la violence de leurs maris. Cette violence est souvent liée au manque de ressources financières ou à la consommation de drogues. Certaines femmes sont même sujettes à des violences par les familles de leurs maris ».

Association Khouloud Football féminin Oumaima
Oumaima Al Alyani est l'une des joueuses de football soutenues par l'association. Photo: ONU Femmes / Younes El Moumine
L’association ne se limite pas uniquement à la lutte contre les violences dans la communauté, mais agit également pour combattre les normes liées au genre dans le sport, en particulier le football. Afin de promouvoir la participation sportive des femmes et des filles, en tant qu’élément central d’un mode de vie sain, et de renforcer leur confiance en elles-mêmes, l’association Kholoud, en partenariat avec ONU Femmes, contribue à l’entraînement d’une équipe de football féminine nommée « Najmat Al Youssoufia » (Etoile de Youssoufia). "J'ai choisi d'aider les filles à jouer au football parce que seuls les garçons pouvaient le faire dans notre région", déclare Hanane. « À l’association, les filles qui voulaient jouer au football affluaient. Nous avons donc décidé de les aider afin de changer cette perception erronée selon laquelle seuls les garçons peuvent jouer. Youssoufia est le seul endroit de la région à avoir un club de filles, et cela grâce à notre organisation. "

Plus important, l’Association Kholoud conjugue à la fois les efforts d’hommes et de femmes pour œuvrer en faveur de l’égalité des sexes. En témoigne, selon Hanane, l’exemple d’un homme de la région qui jusqu’alors s'opposait au droit de son ex-femme de voir leurs enfants et qui à la suite de l’intervention et de la médiation de l’Association Kholoud, est devenu un grand supporter de leur travail puisqu’il s’assure aujourd’hui de participer systématiquement à toutes les réunions publiques et aux formations de sensibilisation à l’égalité des sexes prodiguées par l’association. C’est là encore un exemple fort du rôle clé de l’éducation dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes.