Hommes et égalité des sexes : les résultats de l’enquête IMAGES dans la région de Rabat – Salé – Kénitra présentés

Après l’Égypte, le Liban et la Palestine, les résultats de l’enquête IMAGES (International Men and Gender Equality Survey) sur les hommes et l'égalité des sexes a été présentée à Rabat le 27 février. Menée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra auprès de 1200 hommes et 1200 femmes âgés de 18 à 59 ans, cette étude, réalisée pour la première fois dans la région MENA, s’inscrit dans le cadre du programme régional « Hommes et Femmes pour l’égalité des sexes » mis en œuvre par ONU Femmes au Maroc, Egypte, Liban et Palestine, avec l’appui financier de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA).

Date : jeudi 1 mars 2018

 
 
IMAGES Maroc Naciri Mohammad
Photo: ONU Femmes / Younes El Moumine

Dans son allocution d’ouverture, Mohammad Naciri, Directeur Régional de l’ONU Femmes, Bureau régional pour les Etats arabes, a rappelé que l’enquête IMAGES proposait une lecture comparée de la vie des hommes - en tant que fils, maris et pères-, à la maison et au travail, dans la vie publique et privée, et ce pour mieux comprendre comment ils perçoivent leur statut d'hommes et leurs attitudes et actions en faveur de l'égalité entre les sexes. Il a appelé l’ensemble des participant-es à mener une réflexion visant à défier les stéréotypes basés sur le genre. Mohammad Naciri a également félicité le Gouvernement du Maroc pour la récente adoption de la loi contre les violences. Son Excellence Mme Erika Ferrer, Ambassadeur de la Suède au Maroc, a souligné, quant à elle, que les recommandations de l’enquête IMAGES peuvent être utiles pour les programmes du gouvernement, des ONG et des organisations internationales et qu’elles permettront la création d’un environnement favorable aux initiatives impliquant les hommes et les garçons « Les normes négatives sur la masculinité doivent céder la place à des normes positives » a-t-elle déclaré.

ONUFemmes_IMAGES_Morocco_2018_expo
Photo: ONU Femmes / Younes El Moumine

L’enquête IMAGES s’est intéressée à plusieurs thèmes à commencer par les rôles des hommes et des femmes dans la société marocaine ; ses résultats mettent en évidence la pression subie par le patriarcat et confirment l’ambivalence des attitudes dans les sphères publique et privée. Ils révèlent, par exemple, que 70% des hommes interrogés considèrent que le rôle le plus important des femmes est de prendre soin de la maison et des enfants, contre 48% des femmes. Cette disparité diminue lorsque les interrogé-es répondent à la question relative à ce qui devrait constituer une priorité pour les femmes. En effet, 54% des hommes et 53% des femmes considèrent que le mariage doit être la priorité de la femme plutôt que sa carrière. Ceci étant, les hommes soutiennent largement la mise en place de lois en faveur des droits politiques, économiques et sociaux des femmes. Sur la question de la violence, plusieurs chiffres ont interpellé les participant-es: 62% des hommes et 46% des femmes estiment que les femmes doivent tolérer la violence, afin de préserver l'unité de la famille. Dans sa lecture des résultats de l’enquête, Driss El Yazami, Président du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a déclaré que l’évolution de la société marocaine a mené au questionnement du patriarcat.

installation VR conférence IMAGES Maroc ONU Femmes
Photo: ONU Femmes / Younes El Moumine

Les recommandations de l’enquête soulignent, entre autres, la promotion d’une éducation égalitaire et non violente dans la famille et le système scolaire ainsi que l’implication des médias. A cet effet, et dans le cadre du programme « Hommes et Femmes pour l’égalité des sexes », ONU Femmes Maghreb a lancé, en novembre 2017, une campagne intitulée #Hit_Ana_Rajel (parce que je suis un homme) qui vise la promotion des rôles positifs des hommes. Cette campagne a été diffusée sur la chaine 2M TV mais également sur les réseaux sociaux, et a connu la participation de plusieurs célébrités. Le public a pu découvrir quelques clips de cette campagne lors de la conférence de présentation de l’enquête ainsi que les caricatures exposées par l’artiste Saad Jalal sur le thème de la lutte contre la violence. Une installation de réalité virtuelle a également permis aux participant-es de vivre une expérience immersive avec des vidéos sur la paternité et le cycle de violence.

Découvrez les caricatures de l'artiste Saad Jalal exposées durant l’événement.