Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Tunisie: La Campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes

La campagne mondiale « Tous Unis pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles » en Tunisie a été marquée par des moments forts de sensibilisation visant à prévenir et éliminer la violence contre les femmes et les filles.

Date : lundi 21 décembre 2015

Une journée de sensibilisation sur les violences faites aux femmes et aux filles s’est tenue le samedi 05 décembre au Centre Culturel El Menzah 6, à Tunis, avec la participation d’une vingtaine d’organisations de la société civile et institutions publiques actives dans le domaine des droits de l’homme et de la violence à l’encontre des femmes et des filles qui concerne une femme sur deux en Tunisie.

La Journée de sensibilisation du 05 décembre 2015. Photo: ONU Femmes Tunisie
La Journée de sensibilisation du 05 décembre 2015. Photo: ONU Femmes Tunisie

Organisée à l’initiative d’ONU Femmes, en partenariat avec le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), cette journée portes-ouvertes destinée au grand public était axée sur la prévention et la prise en charge des femmes victimes de violence. Elle a réuni environ 500 participants, hommes et femmes de tous âges ainsi que de nombreux médias.

L’événement a été une occasion pour le grand public de découvrir les efforts de la société civile et des institutions publiques en matière de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. A cet effet, les organisations partenaires ont présenté les services et recours offerts aux femmes victimes de violence.

Deux des Ambassadeurs CEDAW, Emna Louzir, journaliste et animatrice à la radio RTCI et Oussama Bouagila, activiste des droits de l’homme, étaient présents pour sensibiliser l’opinion publique et réitérer leur engagement dans le combat contre les violences et discriminations à l’encontre des femmes.

Fathia Saidi, formatrice et sociologue, a sensibilisé les journalistes sur les pratiques journalistiques dans le traitement médiatique des sujets relatifs à la violence faite aux femmes lors d’un atelier de formation organisé à cette occasion.

Les Scouts Tunisiens à la Journée de sensibilisation du 05 décembre 2015 à Tunis. Photo: ONU Femmes Tunisie
Les Scouts Tunisiens à la Journée de sensibilisation du 05 décembre 2015 à Tunis. Photo: ONU Femmes Tunisie
Des activités artistiques et culturelles de sensibilisation se sont déroulées tout au long de la journée. Les scouts tunisiens ont animé des activités de sensibilisation et de réflexion destinées aux enfants et jeunes, filles et garçons. Des artistes ont proposé des performances théâtrales et musicales, ateliers de peinture, réalisation de tag pour sensibiliser le public à la question de la violence contre les femmes.

La journée a été l’occasion de mobiliser l'opinion publique en faveur de l'adoption d'une loi intégrale pour lutter contre la violence faite aux femmes et aux filles et de rappeler la nécessité de mettre en place des mesures législatives pour l'application de l'article 46 de la constitution tunisienne stipulant que l'Etat prend les mesures nécessaires pour éradiquer la violence contre les femmes. A cette occasion, une pétition pour l’adoption d’une loi intégrale contre les violences faites aux femmes et aux filles a été lancée par la société civile et a récolté 200 signatures.


Orange Tunisie


L’opérateur téléphonique Orange Tunisie s’est mobilisé auprès d’ONU Femmes durant les 16 jours d’activisme en adressant des services de messages courts de sensibilisation à ses collaborateurs et ses clients sur les violences faites aux femmes et filles et en diffusant des bannières web sur les sites d’information de ses différents partenaires médias.

Dans le cadre des jeudis de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), l’opérateur a organisé deux sessions d’information et de sensibilisation sur la question de la violence et du harcèlement sexuel à l’encontre des femmes dans les espaces privés et publics, en partenariat avec l’ONU Femmes.

Le jeudi 03 décembre, une session de sensibilisation à la violence contre les femmes a été organisée sur le site d’Orange au Kram (Tunis) pour une vingtaine de membres du personnel, hommes et femmes, âgés de 20 à 35 ans. A cette occasion, Emma Hassairi, militante de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD), a donné un aperçu des causes, typologie et impacts de la violence contre les femmes et a présenté les principaux textes législatifs nationaux et internationaux.

La mardi 08 décembre, l’opérateur a organisé une rencontre débat à son siège social, à Tunis, pour faire l’état des lieux de la question des violences contre les femmes et les filles. Cette rencontre a compté sur la participation de Maitre Khedija El Madani, avocate des Droits de l’Homme et lauréate du Prix Women for Change 2015 ; Emma Hassairi, militante féministe et membre du Bureau directeur de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates ; Héla Skhiri, Chargée du Programme National à ONU Femmes Tunisie ; et Asma Ennaifer, Directrice des Relations Extérieures, de la RSE et de l’Innovation chez Orange Tunisie. Une soixantaine de collaborateurs et journalistes étaient présents.

Orange Tunisie a fait des droits des femmes et plus particulièrement de l’autonomisation des femmes en milieu rural, par le numérique, un des piliers de sa stratégie RSE et de l’égalité professionnelle femmes-hommes, l’une de ses priorités. A travers sa mobilisation lors des 16 jours d’activisme, Orange Tunisie a réaffirmé son engagement en la matière, notamment auprès du Pacte Mondial des Nations Unies, dont il est signataire depuis 2012.

BIL Women

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Tunisie s’est également manifesté dans le cadre de la campagne, en partenariat avec le mouvement « Girl Up » de la Fondation des Nations Unies et l’ONU Femmes, en organisant la 2ème édition des non –conférences BIL Tunisia, qui s’est tenue dimanche 13 novembre, à l’Institut Français de Tunis. A l’occasion des 16 jours d’activisme, le « BIL Women » était organisée sous le thème « Orangez le monde». Huit intervenants, hommes et femmes, ont fait des présentations sur différentes thématiques relatives à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles telles que la violence contre les femmes dans les quartiers populaires, l’importance de la sensibilisation des hommes, l’Objectif de développement durable n°5, les impacts psychologiques de la violence contre les femmes, l’aspect juridique des violences sexuelles contre les femmes. Sihem Bensedrine, Présidente de l’Instance Vérité Dignité, est intervenue sur les femmes victimes de violences en Tunisie. Le BIL Women a réuni environ 60 personnes.

Participants et participantes au BIL Women. Photo: ONU Femmes Tunisie
Participants et participantes au BIL Women. Photo: ONU Femmes Tunisie