Le système des Nations Unies au Maghreb

Participation dans le Système des Nations Unies en Algérie, au Maroc et en Tunisie

Les Nations Unies fournissent dans chaque pays un appui technique aux gouvernements pour le développement économique et social des pays à travers le travail des agences résidentes et non-résidentes. Les Plans Cadres des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF) constituent les cadres stratégiques de référence pour les interventions coordonnées des Nations Unies au niveau des pays, pour une période de quatre ans. Il définit les domaines et résultats attendus et contribue à renforcer la coopération entre le Système des Nations Unies.

Chaque pays a des domaines prioritaires de développement, qui sont identifiés à travers un processus participatif. Des partenaires du Gouvernement et de la Société Civile participent à ce processus d’élaboration de l’UNDAF, en appliquant les cinq principes de programmation, notamment :

  1. L’approche basée sur les droits humains
  2. L’égalité des genres
  3. Durabilité environnementale
  4. La gestion axée sur les résultats
  5. Le renforcement des capacités

Des dispositifs sont proposés pour assurer l’efficacité et l’efficience des programmes qui sont mis en œuvre dans le cadre de l’élaboration de l’UNDAF. Ces dispositifs comprennent des Groupes de Résultats, d’Effets, Thématiques et de Travail. 

ONU Femmes participe dans les trois pays au renforcement de l’action des Nations Unies pour atteindre ces objectifs, en assurant une participation dans les dispositifs de l’UNDAF.

Promouvoir la responsabilisation des Nations Unies

Au début 2012, les Nations Unies sont convenues d'un Plan d'action à l'échelle du système des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, ou « ONU-SWAP ». Celui-ci est destiné à mettre en œuvre la politique en matière d'égalité des sexes de sa plus haute instance dirigeante, le Conseil des chefs de secrétariat des Nations Unies, présidé par le Secrétaire général. Avec ONU Femmes comme fer de lance, ONU-SWAP établit pour la première fois des normes de performance pour le travail réalisé par l'ensemble des entités des Nations Unies en matière de rapports hommes-femmes, assurant ainsi une cohérence et une responsabilisation accrues.

ONU Femmes joue un rôle prépondérant dans la mise en œuvre de ce plan qui utilise un cadre de référence composé de 15 indicateurs de performance basés sur les mandats intergouvernementaux. Toutes les organisations des Nations Unies devront, par exemple, adopter des politiques relatives à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes, et faire en sorte que leurs documents de planification stratégique prévoient la réalisation d'au moins un objectif lié à l'égalité des sexes. Cinquante départements et entités des Nations Unies ont participé à l'élaboration d'ONU-SWAP ; huit en ont éprouvé la validité technique lors d'une phase de test.