Maroc : La Présidence du Ministère Public et ONU Femmes présentent leur campagne de sensibilisation à la traite des êtres humains

La Présidence du Ministère Public, en partenariat avec le bureau multi-pays d’ONU Femmes, a présenté, lundi 22 avril à Rabat, sa campagne de communication et de sensibilisation sur la lutte contre la traite des êtres humains. A travers cette campagne lancée à l'occasion de la clôture du programme "accès aux services judiciaires pour femmes et enfants victimes de la traite humaine au Maroc" le Ministère Public et ONU Femmes ambitionnent de sensibiliser le public ainsi que les partenaires nationaux et les organisations de la société civile, sur le phénomène de la traite des êtres humains, ses manifestations, ainsi que sur le cadre législatif marocain qui, à travers la loi 27.14 lutte contre ce crime et protège les droits des victimes.

Date : mardi 30 avril 2019

A cette occasion, M’hamed Abdennabaoui, Président du Ministère Public, a rappelé que "la loi 27.14 offre un cadre efficace pour réprimer les trafiquants d'êtres humains et garantir une protection juridique aux victimes". Le président du Ministère Public a en outre affirmé que la lutte contre le crime de traite des êtres humains pose des défis à la politique pénale, notamment en matière d'identification des victimes et de dénonciation des crimes, outre la sensibilisation sur les dangers et les moyens par lesquels ils sont commis. Leila Rhiwi, Représentante du bureau multi-pays d’ONU Femmes, a quant à elle, souligné que le programme "accès aux services judiciaires pour femmes et enfants victimes de la traite humaine au Maroc" vise, entre autres, à améliorer la connaissance des problématiques de la traite et de l’exploitation des femmes et des enfants, marocains et migrants, à travers notamment la campagne de sensibilisation axée sur la violence et la traite des femmes. La Représentante a également rappelé la nécessité de mettre en œuvre toutes les mesures visant à assurer une bonne application de la loi, un accès renforcé des femmes aux services de la Justice et à faire connaître au public les dispositions juridiques en place dont la loi 27.14.  

Le programme « Accès aux services judiciaires pour femmes et enfants victimes de la traite humaine au Maroc » mis en œuvre par la Présidence du Ministère Public en partenariat avec ONU Femmes et avec le soutien financier de la Confédération suisse, inclut, en plus de la sensibilisation sur le phénomène, un axe de renforcement des capacités des magistrats et assistant·e·s sociaux·ales dans le but d’assurer une protection effective des victimes de la traite humaine. Ce programme avait, dans sa première phase, produit un rapport sur la traite des femmes et des enfants au Maroc et les dispositifs de réponses institutionnelles et de la société civile de même qu’il avait renforcé les capacités des cellules d’accueil au sein des tribunaux de première instance.

Ainsi, cette campagne qui inclut un film documentaire, des vidéos d’animations et des spots radios, présentés lors de l’atelier par Amina Oufroukhi, Chef du pôle du Ministère Public Spécialisé et de la Coopération Judiciaire, vient appuyer les efforts conjoints du Ministère public et d’ONU Femmes dans le cadre de la lutte contre ce crime.  Elle vise enfin à renforcer la protection des victimes à travers la définition du cadre juridique et la publicisation des services mis à leur disposition.