Valoriser les femmes marocaines sur Wikipédia : les étudiant.e.s de l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication à Rabat rejoignent l’initiative HerStory

Wikipédia est le 5ème site web le plus visité dans le monde. Faute de quantité ainsi que de qualité des articles sur les femmes les plus influentes, HerStory est un mouvement qui a été créé afin d’enrichir le contenu dédié aux femmes partout dans le monde. Dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes et aux filles, une formation Wikipédia, appelée « Editathon HerStory », a été organisée dans le but de contribuer à l’enrichissement du contenu des pages Wikipédia liées aux politiciennes, poétesses, scientifiques et autres femmes Marocaines qui se sont illustrées dans différents domaines.

Date : mardi 11 décembre 2018

group editathon isic onu femmes
Les participant.e.s à l'Editathon HerStory. Photo: ONU Femmes / Sabrine Jartouh

L’Editathon a eu lieu le 07 décembre 2018 et était le fruit d’une étroite collaboration entre l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) et le bureau multi-pays d’ONU Femmes au Maghreb. L’événement a rassemblé 25 participants et participantes des niveaux licence et Master. Pour  le lancement, Emad Karim, Spécialiste de programme pour l’innovation et le plaidoyer au bureau régional  d’ONU Femmes pour les États Arabes, a commencé par présenter l’initiative HerStory en mentionnant « qu’en février 2018, il y avait 23 676 articles sur les femmes sur Wikipédia arabe, ce qui ne représentait que 4,2% de tous les articles sur Wikipédia arabe, alors que le taux d'écart global (WikiGap) était de 15% ». En effet, le WikiGap (Wiki venant de Wikipédia et Gap qui veut dire écart) fait référence à la grande différence qui existe entre le nombre d’articles sur Wikipédia dédiés aux hommes en comparaison à ceux sur les femmes. il a notamment fait l’objet d’une campagne mondiale menée par le Ministère des Affaires Etrangères Suédois en mars 2018. 

 

emad karim editathon herstory isic onu femmes
Emad Karim, Spécialiste de programme pour l’innovation et le plaidoyer au bureau régional  d’ONU Femmes pour les États Arabes. Photo: ONU Femmes / Youness El Moumine

 

L’Editathon a été animé par Oussama Laghrissi et Ian Borim, deux éditeurs volontaires Wikipédia qui ont expliqué, avec beaucoup d’enthousiasme, aux participant-es les étapes à suivre pour publier ou éditer un article sur cette plateforme. Oussama a rappelé l’objectif de la rencontre: « Ce qu’on est en train de faire aujourd’hui c’est enrichir cette encyclopédie et mettre plus en valeur les pages des femmes Marocaines pour leur donner plus de visibilité ».

Oumaima hajri ali ben ajiba editathon isic onu femmes
Oumaima Hajri et Ali Ben Ajiba, Étudiant.e.en Journalisme et Communication à l'ISIC. Photo: ONU Femmes / Sabrine Jartouh

Ali Ben Ajiba, étudiant en troisième année licence fondamentale en journalisme et communication, a déclaré « Cette expérience est très intéressante parce qu'elle nous a permis d'être créateur.ice.s et éditeur.ice.s de contenu sur Wikipédia, ce que nous ne savions pas faire auparavant ». Lors des discussions, plusieurs étudiant.e.s ont déclaré qu'il n'était pas évident de trouver des informations sur les femmes marocaines en ligne, et que cet exercice leur a permis de désormais valoriser l’importance de la disponibilité de l’information sur les femmes en général et les marocaines en particulier. Par ailleurs, ils ont confirmé avoir découvert plusieurs profils de femmes marocaines en faisant les recherches. Le succès de l’exercice s’est aussi manifesté par l’enthousiasme des étudiant.e.s qui ont exprimé leur volonté de continuer à créer, éditer et traduire des pages Wikipédia afin de donner plus de visibilité aux femmes marocaines sur l’encyclopédie. Oumaima Hajri, étudiante en troisième année a ajouté : « Cet éditathon était une opportunité d'apprentissage qui nous a permis de nous impliquer dans la campagne Oranger le Monde ».

 

editathon herstory isic onu femmes
Photo: ONU Femmes / Emad Karim