Création à Rabat du REFELA-Maroc, le premier réseau de femmes élues locales dans la région arabe

Lundi 11 décembre, à Rabat, le réseau REFELA – Maroc a été officiellement créé. Entité unique en son genre dans le monde arabe, ce réseau réunit, au-delà de leur affiliation politique, les femmes présidentes des collectivités territoriales marocaines. Sa création est la réponse aux besoins exprimés par les femmes élues locales à la rencontre d’Africités, tenue à Johannesburg en 2015, d’avoir accès à un mécanisme apolitique et autonome qui leur permette de développer leur leadership. Le REFELA - Maroc ambitionne également d’être un lieu de partage d’expérience pour valoriser l’apport des femmes élues à la gestion des affaires locales et pour améliorer leur visibilité et leur représentativité dans les instances de prise de décision.

Date : mercredi 20 décembre 2017

Pannel atelier de création du REFELA-Maroc
Lancement de l’atelier de la création de la REFELA – Maroc ©ONU Femmes

Officialisant la création du REFELA – Maroc, Khalid Safi, Wali et Directeur Général des Collectivités Locales, a rappelé l’importance stratégique de cette initiative qui s’inscrit dans le cadre des dispositions constitutionnelles, du renforcement et de la consolidation du processus démocratique du pays. Leila Rhiwi, Représentante d’ONU Femmes Maghreb est revenue sur l’appui apporté par ONU Femmes à la création et à l’accompagnement du réseau REFELA-Afrique et désormais à sa déclinaison au Maroc. Le Président de l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux Mohammed Boudra a quant à lui déclaré : « Le défi résidé dans le développement de l’approche genre dans la gouvernance territoriale et [la création du réseau] constitue un aboutissement majeur qu’on doit consolider pour que la représentation de la femme ne soit pas que formelle mais aussi substantielle. » 

Dès cette première réunion, des outils concrets ont été présentés pour appuyer les femmes élues locales. Sally El Mahdi, conseillère en matière de participation politique au Bureau Régional pour les Pays Arabes de l’ONU Femmes, a présenté les ressources disponibles pour permettre aux femmes élues de mettre en œuvre un agenda et des stratégies sensibles au genre. La séance a mis l’accent sur les quatre étapes préalables à la création d’un réseau : l’évaluation de l’environnement politique et des ressources humaines disponibles, l’identification et la définition des fondements et des outils nécessaires, le lancement du réseau et, enfin, l’activation du réseau. Mme El Mahdi a enfin émis des recommandations particulières pour la constitution et le fonctionnement du réseau au Maroc. 

Ainsi, les travaux de la journée ont-ils permis aux présidentes de collectivités territoriales présentes de définir les modalités de gestion du réseau et les principes de son règlement intérieur. Les élues ont également formulé des recommandations pour l’élaboration d’un plan de travail, dont un cadre d’appui et de soutien qui pourra les accompagner tout au long de leur mandat. L’atelier a enfin permis aux participantes de faire connaissance et d’échanger sur leurs expériences en matière de leadership féminin et de gestion des affaires locales.

La création du REFELA – Maroc a été appuyée par la DGCL-Ministère de l’Intérieur et ONU Femmes dans le cadre de leur partenariat pour la promotion de la gouvernance territoriale sensible au genre et le leadership féminin.