Maroc : Le Ministère de l'Économie et des Finances lance les opérations de préfiguration pour l’intégration de l’égalité de genre dans le processus budgétaire

En partenariat avec ONU Femmes, le Ministère de l’Economie et des Finances a organisé, le mardi 13 juin, une réunion de lancement des opérations de préfiguration pour l’intégration de l’égalité de genre dans le processus budgétaire.

Date : jeudi 15 juin 2017

Maroc_BSG_juin2017_article

Présidée par Fouzi LEKJAA, Directeur du Budget et Président du Comité de Pilotage du Centre de l’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG) et Leila Rhiwi, Représentante d’ONU Femmes Maghreb, cette réunion a été l’occasion pour le Directeur du Budget de mobiliser les secrétaires généraux des département ministériels autour de la question de l'égalité des genres et les appeler à « « aller plus vite pour mettre en place la budgétisation sensible au genre (BSG) et faire appel aux énergies de chaque ministère ».

Lors de son intervention, Leila Rhiwi, Représentante d’ONU Femmes Maghreb, a rappelé l’expertise d’ONU Femmes en matière de BSG au niveau mondial et indiqué que le cas du Maroc est considéré comme bonne pratique mondiale. « La budgétisation sensible au genre a permis des résultats probants dans 3 domaines clés : le premier concerne le financement des politiques publiques sociales et visant l’égalité entre les sexes, le deuxième concerne une plus grande transparence et redevabilité des pouvoirs publics et enfin le troisième est relatif à l’implication des femmes dans les processus de planification et de budgétisation » a-t-elle déclaré. La rencontre s’est inscrite dans le cadre de la dynamique du CE-BSG en vue de l’institutionnalisation du genre dans la planification et la budgétisation des politiques publiques, ciblant l’ensemble des catégories de la population et renforçant la déclinaison de la BSG au niveau territorial en appui à la mise en œuvre de la régionalisation avancée. En effet, le CE-BSG accompagne les départements ministériels dans le processus de l’appropriation progressive des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances en matière de gestion budgétaire intégrant les préoccupations de genre.

Dans ce cadre, une 1ère vague d’opérations de préfiguration a été menée pour la loi des finances de 2017 avec 10 départements ministériels : Economie et finances, Santé, Développement Social, Jeunesse et Sport, Culture, Emploi, Eau, Intérieur à travers le CAS « Compte d’Affectation Spéciale » de l’INDH, Agriculture et Pêche. Deux autres vagues sont programmées pour les lois des finances de 2018 et 2019.

Lancé en février 2013 par le Ministère de l’Economie et des Finances en partenariat avec ONU Femmes, le Centre de l'Excellence pour la budgétisation sensible au genre (CE-BSG) est le premier de son genre au niveau africain et arabe. Sa mission est (i) l’accompagnement des départements ministériels et établissements publics dans la prise en compte du genre au niveau de leurs stratégies, programmes et budget (ii) le développement d’un pôle d’excellence, d’innovation et le partage du savoir et des connaissances dans le domaine (iii) le rayonnement du CE-BSG à l’échelle internationale via le renforcement des partenariats Sud-Sud, Sud-Nord, ainsi que des partenariats triangulaires.