Trophées Initiatives Climat : les femmes marocaines et sénégalaises lauréates de la catégorie Entreprenariat Vert

C’est avec fierté que Souhad Azennoud s’avance, le 17 novembre 2016, pour recevoir son Trophée Initiatives Climat des mains de Nathalie Dubé, Ambassadeur du Canada au Maroc. Cette cérémonie de remise des prix, qui a été organisée en marge de la COP22, entre dans le cadre du projet Initiatives Climat dont l’objectif est de valoriser les actions les plus exemplaires en relation avec la question du climat dans les pays d’Afrique francophone.

Date : mardi 29 novembre 2016

Souhad Azennoud a reçu le Trophée Initiatives Climat le 17 novembre en marge de la COP22
Formatrice en agroécologie et apicultrice, Souhad Azennoud fait partie des 200 femmes qui ont bénéficié des formations organisées par Terre et Humanisme et ONU Femmes Maghreb dans le cadre du projet relatif à « l’Appui aux femmes semencières pour un développement égalitaire ». Membre fondatrice de la coopérative agricole Ariaf Kissane, Souhad est devenue une animatrice en agroécologie de renommée mondiale. Son initiative a été récompensée dans la catégorie Entreprenariat Vert – Femmes parmi 6 autres actions représentant d’autres pays de la région.


 
Caption Mohammed Naciri, Directeur du Bureau régional pour les États arabes d'ONU Femmes, remet le Trophée Initiatives Climat à Sokhna Maty Ndao, Présidente du GIE Mantoulaye Guene Sénégal
Parmi celles-ci, le Groupement d’Intérêt Economique (GIE) Mantoulaye Guene s’est également distingué dans la même catégorie. En effet, ce GIE regroupe des femmes qui s’adonnent à la transformation artisanale du poisson, une activité pratiquée par 60% de la population féminine active de la localité de Cayar au Sénégal et qui couvre près de 40% des débarquements de poissons. Le prix a été remis à Sokhna Maty Ndao, Présidente du GIE Mantoulaye Guene par le Directeur du Bureau régional pour les États arabes d'ONU Femmes, Mohammad Naciri.


Le projet Trophées Initiatives Climat a été initié par ALLIADEV et IGAPURA avec la contribution de la Coopération suisse.  Il est conduit en partenariat avec l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA), le PNUD Maroc et le Programme de Microfinancements (PMF) du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), ONU Femmes Maghreb, le Ministère Délégué chargé de l'Environnement, le projet DINIKA (Union Européenne) et le Canada. Il se décline en trois objectifs opérationnels : promotion des projets en matière de lutte contre les effets des changements climatiques en vue d’une transférabilité dans d’autres pays ; valorisation des actions les plus exemplaires en relation avec la question du climat et enfin, création d’un réseau d’échange entre les porteurs de projets.